Accueil
Sport Passion   -  Conseils et entraînement    

Comment préparer l’ascension à vélo d’un col difficile Privas Ardèche

L’ascension à vélo d’un grand col exige une préparation sérieuse. L’altitude, la longueur de l’ascension, la difficulté de la pente, la chaleur constituent d’importantes contraintes qui, si elles sont mal appréhendées, conduiront inévitablement à l’échec. Ne tentez pas l’aventure avec l’idée d’improviser, vous le regretteriez !

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Centre du Développement Agro Alimentaire
(047) 520-2808
4 avenue Europe Unie
Privas, Ardèche
 
Centre du Développement Agro Alimentaire
(047) 520-2808
4 avenue Europe Unie
Privas, Ardèche
 
Djouhri Farid
(047) 520-2053
Impasse Pasteur
Privas, Ardèche
 
Buis Jean-marc
(047) 564-3868
20 Route De Chomerac
Privas, Ardèche
 
Fayad Farès
(047) 564-2277
7 Cours Du Palais
Privas, Ardèche
 
Centre Aéré Municipal
(047) 564-3700
côte Baron
Privas, Ardèche
 
Centre Aéré Municipal
(047) 564-3700
côte Baron
Privas, Ardèche
 
Levy Rochat Huguies Luccioni
(047) 564-2624
4 Place De La Liberation
Privas, Ardèche
 
Jardin Philippe
(047) 565-8888
3 Boulevard Du Lycee
Privas, Ardèche
 
Combet François
(047) 564-4579
15 Cours Du Palais
Privas, Ardèche
 

Comment préparer l’ascension à vélo d’un col difficile


© photAltitude-gaetanMeunier

Galibier, Madeleine, Ventoux... Osez l'aventure des cols mythiques !

L’ascension à vélo d’un grand col exige une préparation sérieuse. L’altitude, la longueur de l’ascension, la difficulté de la pente, la chaleur constituent d’importantes contraintes qui, si elles sont mal appréhendées, conduiront inévitablement à l’échec. Ne tentez pas l’aventure avec l’idée d’improviser, vous le regretteriez !

 

Une bonne préparation pour un plaisir optimal

Gravir un col difficile apporte son lot de satisfactions. C’est a la fois la fierté d’avoir accompli un exercice difficile relevant d’une certaine maîtrise physique et morale, la joie de découvrir de fabuleux paysages et d’emmagasiner des images à foison pour de beaux souvenirs, des sensations inégalées dans les descentes, des moments de partage avec d’autres cyclistes, le bonheur de respirer l’air pur de la montagne, de croiser des marmottes sur son chemin ou encore d’apprécier une bonne tarte au sommet.

Escalader un col, c’est aussi faire face aux conditions propres à la moyenne ou la haute montagne (altitude, températures, vent) et pouvoir endurer des pentes abruptes sur une longue distance. Une ascension de 2 heures sous un soleil de plomb est tout à fait commune. L’altitude est un facteur important a considérer : au

Lire la suite de l'article sur le site de Sport Passion


 CopyrightFrance.com Partenaires |  Contact |  Mentions légales |  CGV