Accueil
Sport Passion   -  Conseils et entraînement    

Comment préparer l’ascension à vélo d’un col difficile Chalon-sur-Saône Saône-et-Loire

L’ascension à vélo d’un grand col exige une préparation sérieuse. L’altitude, la longueur de l’ascension, la difficulté de la pente, la chaleur constituent d’importantes contraintes qui, si elles sont mal appréhendées, conduiront inévitablement à l’échec. Ne tentez pas l’aventure avec l’idée d’improviser, vous le regretteriez !

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Calvet Denis Prost Alain
(038) 548-7229
3 Rue De La Glaciere
Chalon-sur-Saone, Saône-et-Loire
 
Quashie Constant
(038) 541-5770
11 Allee De St Jean Des Vignes
Chalon-sur-Saone, Saône-et-Loire
 
Gamba Jean-claude
(038) 548-4898
10 Rue Jean Moulin
Chalon-sur-Saone, Saône-et-Loire
 
Janoray Philippe
(038) 547-6370
Rue Des Sentiers
Chalon-sur-Saone, Saône-et-Loire
 
Imagerie Médicale Du Val De Saône
(038) 590-0855
13 Avenue Victor Hugo
Chalon-sur-Saone, Saône-et-Loire
 
Merabet-feral Raphaële
(038) 546-7330
18 Rue Du Mal De Lattre De Tassigny
Chalon-sur-Saone, Saône-et-Loire
 
Delorme Pasquale Trackoen Et Mege
(038) 590-0377
24 Avenue Jean Jaures
Chalon-sur-Saone, Saône-et-Loire
 
Picard Frédéric
(038) 590-8510
32 B Rue Michelet
Chalon-sur-Saone, Saône-et-Loire
 
Martelloni Yvan
(038) 593-6053
32 Quai Gambetta
Chalon-sur-Saone, Saône-et-Loire
 
Nouvion Patrick
(087) 059-8911
21 Rue De La Banque
Chalon-sur-Saone, Saône-et-Loire
 

Comment préparer l’ascension à vélo d’un col difficile


© photAltitude-gaetanMeunier

Galibier, Madeleine, Ventoux... Osez l'aventure des cols mythiques !

L’ascension à vélo d’un grand col exige une préparation sérieuse. L’altitude, la longueur de l’ascension, la difficulté de la pente, la chaleur constituent d’importantes contraintes qui, si elles sont mal appréhendées, conduiront inévitablement à l’échec. Ne tentez pas l’aventure avec l’idée d’improviser, vous le regretteriez !

 

Une bonne préparation pour un plaisir optimal

Gravir un col difficile apporte son lot de satisfactions. C’est a la fois la fierté d’avoir accompli un exercice difficile relevant d’une certaine maîtrise physique et morale, la joie de découvrir de fabuleux paysages et d’emmagasiner des images à foison pour de beaux souvenirs, des sensations inégalées dans les descentes, des moments de partage avec d’autres cyclistes, le bonheur de respirer l’air pur de la montagne, de croiser des marmottes sur son chemin ou encore d’apprécier une bonne tarte au sommet.

Escalader un col, c’est aussi faire face aux conditions propres à la moyenne ou la haute montagne (altitude, températures, vent) et pouvoir endurer des pentes abruptes sur une longue distance. Une ascension de 2 heures sous un soleil de plomb est tout à fait commune. L’altitude est un facteur important a considérer : au

Lire la suite de l'article sur le site de Sport Passion


 CopyrightFrance.com Partenaires |  Contact |  Mentions légales |  CGV